jeudi 21 octobre 2010

Questionnement...

L'état-major de l'armée canadienne peut bien demander aux médias de cesser d'affubler le titre de colonel à l'abo-minable Russel Williams je me demande comment cette pourriture à pu occuper un poste si important dans l'armée.
Quand je pense que malgré le manque de main-d'oeuvre dans ma région, des entreprises comme l'aluminerie Alouette et la minière Arcelor Mittal font passer des tests psycho-métrique à leurs postulants pour des emplois de cols bleus et que j'ai dû moi-même accepter, lors d'une entrevue pour une job de CONCIERGE dans une grande entreprise d'entretien ménager, que la sq et la multinationale de la sécurité Garda enquête sur moi.
M'est d'avis qu'il y a sûrement d'autres squelettes dans le placard de bien d'autres institutions canadiennes et québécoises ce qui expliqueraient peut-être la corruption généralisée de nos gouvernements.....

2 commentaires:

É. a dit…

Bien envoyé !

Éléonore a dit…

J'veux pas être l'empêcheuse de tourner en rond, mais plusieurs déviances, maladies mentales, psychopathologies, etc, ne sont pas toujours détectables par l'entourage... les exemples sont fort nombreux, prend le monsieur qui a caché sa fille dans son sous-sol pendant je ne sais combien d'années et lui a fait 6 ou 7 enfants, prends Cloutier et Nathalie Simard...

Sté Russel il était fou/criminel dans un sens, mais rien ne nous indique qu'il ne faisait pas sa job de militaire comme il se doit.

Et puis les tests, faut pas trop s'y fier, selon ses tests mon mari était un profil sociable/extraverti lololol nop absolument pas, lui ce qu'il aime c'est courir 2 heures dans le bois tout seul, revenir à la maison et regarder le hockey dans son salon !

On peut pas tenter de tout prévoir. Rappèles toi le doc qui a tuer ses deux enfants à l'arme blanche :( :( :(