mardi 19 octobre 2010

S'tie d'gouvernement sale * et vendu **

*
**



Peuple à la mer
À la merci des courants
Qui n'est pas au courant
Dont la langue à vau-l'eau
Navigue entre deux eaux
Dont la culture dérive au large des rives
D'un incontinent mercantile
Quand il S'agit de s'agiter sache
Que les Loco Locass occupent la place
Jacassent avec audace et cassent la glace
En dénonçant la menace
Qui sévit sur la masse
C'est assez sérieux
Plutôt pernicieux
On croirait au complot tacite de la nation
Car aucun ne s'indigne de la situation
Dans la symphonie multiculturelle de Trudeau son rêve était beau
La voix francophone est noyée sous le son du sax Anglo-saxon
-Tabarnak 'sont 300 millions « Pendant qu'un
Néo-Québécois de souche se tire une bûche
Un autre Anglo Klaxon sac' son camp »
Notre syntaxe est en voie d'extinction
Minée Contaminée Déterminée
Par Shakespeare et ses sbires
Y' a pas d'quoi rire
Car j'ai malamalangue
À court de discours
Je me dis cours toujours
Tour et nuit aucune dichotomie
C'est la grande noirceur qui sévit
C'est vite dit Précis Concis
Bref : mon pays est loin de la Laconie
Honnie, bannie, c'est comme chercher Charlie
Où est ma langue ? Où est mon esprit?
Où suis-je? Qui suis-je? Où vais-je? Où vis-je?
L'insidieuse érosion du langage et ses suites me terrifient
Je suis l'homme calcaire en beau calvaire
Devant les assauts séculaires d'une mer qui me sape les pieds
Y' m' pogne des fois des envies d'hermétisme à l'extrême
Une néo-nipponnerie
Une genre de juiverie
Mais j'vivrais mal d'être jugé lepéniste
N'empêche qu'au bouche-à-bouche
Ma langue mal embouchée couche
Avec le butcher
J'en embrasse large mais je couche
Mes mots pour 7 millions de cocus sans colonne verbale
Avale mon venin mollusque, suce jusqu'
À ce que t'en tire un antidote
Qui dotera ta glotte
Pour le french universel
J'ai rien contre l'orgie romaine, man
Mais j'ramonne personne en franglais
C'est pas vrai ou faux
Je m'en fous
Mon parti est pris
Tu l'auras compris
Ma rage contre la machine est une mutinerie contre le mutisme
Ce séisme tranquille
Je m'infiltre, effronté
Forcé de fitter dans la foulée de ces fous paroliers
Qui mettent flamberge au vent
À tout moment
Pour défendre leur langue
Avant qu'exagérément exsangue
Elle pende Comme une sorte
De langue morte (Langue d'Oc) OK
Je te l'concède
On est un peu cons et on cède
Nous aussi à la tentation
De parsemer not' tchatche locass
Du langage des fat ass
Un petit cool par-ci, beat par là
Whatever man, we speak like we ...
« Speak white » Wouanh!
J'ai la voix blanche à trop m'être tu
au silence Blanches négresses et nègres blancs
Nos mots sont des balles à blanc Pan!
Beaucoup de bruit pour rien car le lendemain
JE ME SOUVIENS de rien
Aphasie, avachi Chie dans son froc de french frog
Vagissant piternellement
Le Québec de lièvre n'en finit pas de naître... pas
Ceux qui tracèrent la trachée d'une voix
Qui n'a pas la portée d'un crachat
J' mâche pas mes mots
C'est pas d' la mash potato
Sache que les Loco Locass
Sont des koubrass qui causent et qui haranguent
Ce qui leur cause des mots sur le bout de la langue
Tous et toutes, professeurs, citoyens
Animateurs de Musique Plus et politiciens
Je nous accuse au tribunal de la conscience
D'avoir immolé le français sur l'autel de l'indifférence
Malgré que le combat soit perdu d'avance
Même en France Nous défendons notre patrie contre l'anglosphyxie
Tel que le firent les Phrygiens face à l'Empire Romain
Nous avons pris le maquis linguistique
Et opposons à l'Amérique une résistance lyrique
Notre tactique est unique et consiste en la verbalistique
Nous faisons flèche de tout mot
Nos arbalettres envoient des carreaux lexicaux
Au macrophone, les Loco détonnent
Et proposent, entre autres choses
Une prose qui ose et qui désankylose
Si texturé soit-il
Ton texte doit expliquer le contexte de ton cortex car
Sans sens le son n'est que sensation
Mais sans son le sens est sans action

6 commentaires:

Jean-François Thibaud a dit…

Extrêmement approprié mon cher.

Y'a de quoi être furax bin raide.

En France Y manifestent pour deux ans de retraites. Nous on écoute nos téléromans pendant que l'adversaire nous enterre.

Yvan a dit…

Très très approprié.
Jean Charest et sa gang:
une vraie bande de pourritures.
Le baîllon pour adopter leur
loi de traîtres.

Faudra renverser la vapeur
de toute urgence avec un
prochain gouvernement moins
corrompu.

75000 personnes manifestant
à Québec pour la construction
d'un nouveau colisée
de promoteurs avides en grande
partie à même l'argent du peuple.
Combien y en aura-t'il
pour défendre notre langue?!

S'ils sont 10000 j'allume
un lampion.
St-Frère André,
priez pour nous.

Pathétique.

Zoreilles a dit…

Choquant. Révoltant. Un recul que je n'arrive pas encore à croire. Une autre trahison du peuple québécois signée John James Charest.

nina a dit…

N’ayant pu, malgré mes démarches en ce sens, faire valoir mes droits en justice - j’ai en effet contacté des responsables, des institutions et personne n’a pour l’instant voulu m’apporter son soutien, pourtant nécessaire. Cela a eu toutefois le mérite de faire passer un petit peu mon témoignage - j’ai donc décidé de faire un scandale, le plus énorme possible et c’est pourquoi je fais circuler l’adresse de deux blogs que, pour l’instant, j’ai pu publier à la suite de ces démarches infructueuses, dans l’espoir qu’à force de tapage, cela suscite suffisamment d’interrogations de la part des gens pour que je puisse enfin voir les faits que je relate au moins examinés par la justice et être entendue. C’est tout ce que je demande.



http://blog-etc-temoignage.blogspot.com/

http://swaplitteraire-nina.blogspot.com/



---------------------------------------------------



Nous vous rappelons que vous êtes responsable du contenu des commentaires que vous publiez.
Votre adresse IP (90.4.24.201) sera archivée.

nina a dit…

N’ayant pu, malgré mes démarches en ce sens, faire valoir mes droits en justice - j’ai en effet contacté des responsables, des institutions et personne n’a pour l’instant voulu m’apporter son soutien, pourtant nécessaire. Cela a eu toutefois le mérite de faire passer un petit peu mon témoignage - j’ai donc décidé de faire un scandale, le plus énorme possible et c’est pourquoi je fais circuler l’adresse de deux blogs que, pour l’instant, j’ai pu publier à la suite de ces démarches infructueuses, dans l’espoir qu’à force de tapage, cela suscite suffisamment d’interrogations de la part des gens pour que je puisse enfin voir les faits que je relate au moins examinés par la justice et être entendue. C’est tout ce que je demande.



http://blog-etc-temoignage.blogspot.com/

http://swaplitteraire-nina.blogspot.com/



---------------------------------------------------



Nous vous rappelons que vous êtes responsable du contenu des commentaires que vous publiez.
Votre adresse IP (90.4.24.201) sera archivée.

Jackss a dit…

Bonjour Gaétan,

très approprié. Ce qui m'inquìète le plus, ce n'est pas tant l'effronterie du gouvernement, mais plutôt l'apahtie de nos concitoyens.

Dans son dernier billet, Joseph Facal a écrit ce qui suit: Les manifestations des derniers jours étaient petites en nombre et minces en diversité : les mêmes organisations, les mêmes fidèles, les mêmes porte-parole que d’habitude. Ce n’est pas un reproche, mais un triste constat.

À l’évidence, le gouvernement fait le pari que le peuple dort d’un sommeil si profond qu’il peut aller de l’avant sans trop risquer de le réveiller.


Devant ce que je vois et le peu de réactions, si j'avais de jeunes enfants, je crois que je les enverrais à l'école passerlle anglaise pour pousser le ridicule dans ses derniers retranchements.

Une chose est évidente: si la loi est appliqueé comme telle, nos enfants fréquentant l'école française seront les moins bien placés pour faire leur place dans notre société qui glissera doucement dans la mer anglophone.