jeudi 26 mars 2015

Ti-Jésus esta en la mochila

+ ou - 14 livres. C'est le poids du sac à dos que j'aurai à porter sur la Via de la Plata. C'est bien en deça de ce que suggèrent les "spécialistes" du camino. 10% de son poids corporel qu'ils recommandent aux apprentis pèlerins comme moi. J'ai donc droit à 20 livres. Le cyclotourisme m'a habitué à voyager léger. Que l'essentiel.  J'irai cogné aux portes du paradis sans avoir le poids du monde sur les épaules. Nos vemos mas tarde.




Écouter Tom Petty et Bob Dylan c'est comme un gros câlin avant de prendre la route


lundi 23 mars 2015

Mon Ti-Jésus est en tabarnac

Je lui avais promis la Semana Santa à Séville où il aurait joué le ressuscité mais quand j'ai vu les prix pour l'hébergement durant cette période festive j'ai mis un stoppeur à son rêve. Y a des limites à encourager le capital. Même religieux. Ce sera plutôt une semaine pas sainte du tout avec Marjo dans un studio  à Torremolinos, ensuite je la mets dans l'avion et prends l'autobus pour Séville pour commencer mon pèlerinage. Espérant que mon Ti-Jésus aura cessé de me bouder. Jour J -6

mercredi 11 mars 2015

Le gros colon était une femme

L'autre jour je promenais le plus jeune de mes petits-fils en poussette dans les rues de mon village. C'était l'après-midi, le soleil tapait et la neige durcie se transformait ça et là en sloche. Arrive en face de moi un pick-up qui roule pas mal vite, la gadoue "arvole" de chaque bord de la camionnette. Moi je ralentis mon pas, fixe le pick-up qui approche pis qui roule sans ralentir. J'arrête de marcher comme pour donner une chance au conducteur de se ressaisir et de se comporter en personne civilisée mais non, aucun ralentissement de sa part. Moi je bouille par en dedans la steam me sort par les oreilles.. Je m'apprête à faire un finger au gros colon si jamais il m'éclabousse. Finalement rien. Rendu à mon niveau la neige dans la rue n'était pas transformée en sloche. Au volant de la camionnette, une femme pas mal âgée. Pas pu m'empêcher de me demander ce qu'elle prenait comme médicament.

vendredi 6 mars 2015

Festival du cochon de Ste-Perpétue vs Dia del jamon de Monesterio

J'ai jamais mis les pieds à Ste-Perpétue mais j'avais entendu parler de son festival du cochon. Quant à Monesterio, n'eut été que ce village espagnol est une étape du camino de la Via de la Plata,  je n'aurai pas deviné qu'il était réputé pour son jambon. Les porcs dans cette région sont noirs, vivent en liberté dans de grands prés et se nourrissent de glands. J'ai hâte de goûter la différence.
Un bocadillo de jamon por favor !






dimanche 1 mars 2015

Un perro andaluz sobre el camino

Mon pèlerinage sur la Via de la Plata en Espagne me fera traverser 4 régions : l'Andalousie, l'Estrémadure, la Castille et la Galice. La première chose qui me vient à l'esprit quand on me parle de l'Andalousie c'est ce film surréaliste de Luis Bunuel que j'avais vu dans un cours de cinéma quand j'étais au cégep. Ça m'avait marqué hahaha...
 
  Un chien andalou

vendredi 27 février 2015

El camino a seguir

Aller par quel chemin ? Camino Francés ? Camino del Norte ? Camino Portugués ? Camino del Sureste ? El Camino de Levante ? Chacun son chemin, chacun son pèlerinage.  Mon petit côté insécure me recommandait le Camino Francès. De loin le plus populaire. Impossible de s'y perdre tellement il est fréquenté. Un peu trop fréquenté à mon goût.
Mon côté sauvage et sportif me suggérait  le Camino del Norte: les montagnes, la mer, la solitude et puis j'ai lu deux fois le livre de Jean-Christophe Rufin qui racontait son "Immortelle randonnée" sur ce chemin et j'avais bien aimé ce qu'il en disait.
Malheureusement ces chemins sont trop au nord et je ne veux pas attendre fin mai début juin pour partir et profiter du beau remps.  Le froid, la pluie, la neige sur les hauteurs, non merci. J'ai assez affronté ces éléments en cyclotourisme.
Ça me prenait un camino plus au sud. Le soleil, la chaleur. Le Camino Portugués ? Je l'ai parcouru en vélo en 2012. Restait le Camino de la Plata. 1000 kms de Séville à Santiago de Compostella. La voie romaine. La route de l'argent. Un chemin peu fréquenté. Bingo. Ce sera la Via de la Plata. Dans ma tête, une voix,  un reproche sur le ton de l'insulte:
"Espèce de randonneur!"
-Ta gueule Ti-Jésus. J'te promets plein de cathédrales sur le Camino de la Plata et pis on s'ra à Séville pour ta résurrection. Le reste m'appartient.