lundi 30 septembre 2013

L'histoire de mon cormier

Vivre 10 ans dans le nord à Fermont c'était assez pour oublier les couleurs de l'automne alors quand nous sommes retournés plus au sud moi et Marjo on s'est rendu en forêt adopter  un cormier que nous avons transplanté devant notre nouvelle  maison. Un plaisir pour mes yeux quand je prends mon café dans le salon les matins ensoleillés comme aujourd'hui.

4 commentaires:

manouche a dit…

Comme toi je suis amoureuse de mon arbre: un énorme catalpa!

Zoreilles a dit…

Ah il est beau, votre cormier et il a une belle histoire.

Arnould a dit…

Bonjour,
Ce n'est pas un cormier, la résolution de la photo n'est pas bonne, mais j'en suis certain à 99%. C'est un sorbier des oiseleurs. Cormier = sorbus domestica et sorbier des oiseleurs = sorbus aucuparia. Ce sont deux arbres proches mais pas identiques.
Le sorbier des oiseleurs, ainsi nommé car il pouvait servir à chasser les oiseaux qui sont friands de ses petites baies a un tronc lisse, souvent plusieur troncs, il vit environ 100 ans et ses fruits sont de petites baies rouges grandes comme des merises.
Le cormier a un tronc unique crevassé, il peut vivre jusqu'à 300/400 ans (selon certains 600 ans!), et ses fruits ressemblent à des pommes ou des poires sauvages (dépend de l'arbre).
Le sorbier des oiseleurs est beaucoup plus commun que le cormier qui est aujourd'hui rare à très rare, surtout au nord de la France. Il faut donc planter un cormier, s'il vous reste de la place.
Arnould

Emilie Jones a dit…

Arnould, j'ai au moins 5 petits arbres que je voudrais que ils sont des cormiers pas les sorbus aucupria, mais comment être sur.
Sue