dimanche 17 février 2013

Pas un Ricardo ni un Martin Picard mais quand même....

C'est une matinée du dimanche où il neige à plein ciel sur mon village. De quoi passer la journée en pyjamas à zigonner et  à cuisiner une bonne platée de bines au lièvre.

4 commentaires:

helenablue a dit…

Oh! Tu fais ça comment?
Tu mets la bête toute crue dans les fayots?
Explique, please, ça a l'air bon!

gaétan a dit…

Peut-être existe-t-il l'équivalent par chez vous avec le lapin et les haricots.
S'agit d'une vieille recette du terroir québécois (du moins j'imagine)où il suffit d'ajouter du petits gibiers (perdrix, lièvres) aux fèves au lard. Ici un lièvre que je désosserai quand la viande sera cuite et que je mélangerai aux fèves pour terminer la cuisson. Bonne journée.

gaétan a dit…

Oui tu mets la viande crue dans les fayots :-)

Mistral a dit…

Ça c'est Blue tout craché. Au lieu de t'inviter à partager avec nous sur Synesthésie, elle passe en cachette pour se pogner la recette!

Maudite Ch'ti à shnoutte!

Pas de presse, GeeBee, mais si tu trouvais l'humeur et le temps de nous écrire ça, j'en serais ravi.