mercredi 16 mai 2012

Saint-Bécik-les-plages, France

La traversée en vélo des Pyrénées orientales par la route de Portbou (Espagne) et Cerbère (France) était le prix à payer avant de  s'étendre sur le sable méditerranéen des Français et de planter notre tente dans l'un des 70  terrains de camping que compte la ville de Argeles.
M'étant renseigner de la faisibilité du projet (tiens, me v'la rendu promoteur maintenant) à Éric McComber, ce fut 2 journées de moyenne effort pour moi mais plus difficile pour la grand-mère de 55 ans qui m'accompagnait mais bon l'amour est plus fort que tout et comment croyez-vous que se bâtissent 30 années de vie commune. Et puis suffisait de penser aux ciels lugubres de Lugo pour se motiver à jouer Au jour de la marmotte dans les cols pyrénéens.
Les plages de la région et les terrains de camping n'ont rien à voir avec ce que j'ai visité dans mes randonnées à vélo au Québec de par leur immensité, leur aménagement et leur cuisine.
Mais sacrament payer 11,20 euros pour 4 grands cafés au lait à de quoi me faire ennuyer des tim horton...





3 commentaires:

manouche a dit…

Enfin le soleil, et vous voilà enfin chez nous, Eric n'est plus très loin...en voiture. Courage!

Éric McComber a dit…

11€ pour 4 !? Stie, tu trouveras pas de meilleur deal dans toute la France. Profites-en !
Eh, eh, eh.

À Paris l'an dernier, j'ai payé 12€ pour deux simples cafés. Des petits serrés tout ordinaires, dans un café au décor ordinaire, avec du service ordinaire. J'ai cru que le mec s'était trompé de client quand il m'a apporté la note. Eh, eh, eh.

gaétan a dit…

@Manouche
merci

@Éric
12 euros pour 2 cafés! s'ti ça promet. Merci pour le contact j'attends la réponse.