mardi 19 juillet 2011

Ignace/Upsala et Upsala/Thunder Bay

Internet continue de me fuir....

Mardi 19 juillet
Upsala / Thunder Bay (hôtel)
Stats et utilitaire
Pédalé 128 km
Moy. de 20 km/h
Frais ce matin avec mélange de brume et de fumée, très chaud en p.m
Vent girouette
Accotement 12 pouces et moins sur la majorité du trajet, pis ils osent nommer ça Highway et Transcanadienne. S'ti on a plus large d'accotement k'sa entre Havre St-Pierre et Natashquan.
Travaux routiers près de Shabaqua et j'ai dû roulé une 10aine de km sur l'épaulement par manque d'accotement asphalté et de trafic élevé. Passé par la 102 au nord de Thunder Bay avec un accotement de 5 pieds de large mais fissuré et crevassé.....
Plat jusqu'à 50 km à l'est de Upsala, après attention ! Ça grimpe, puis ça redescend pour Thunder Bay

Comment je me prépare à gambler ma vie sur un accotement de 12 pouces
Je pédale vers l'est les sacoches du vélo débordant au-dessus de la ligne blanche d'un côté et de l'épaulement de l'autre. Une filée de chars se dirigent vers moi.
check dans le miroir. Tiens une van!
Oups! Ça va toute se croiser à mon niveau
Je relève le tronc, tends les bras pour la meilleure prise possible sur mon guidon de vélo et déploie 2 doigts sur les freins prêts à freiner
je déclipse les souliers des pédales automatiques
re-check dans le miroir pour réévaluer la situation et le point critique
puis je fixe une ligne imaginaire au loin de ce que sera ma trajectoire, ne plus regarder dans le miroir....
pendant un instant je m'en remets complètement au sort, souhaite que ce soit pas un chaudron derrière le volant du mastodonte, qu'il n'y a pas de mangeux de ligne centrale du côté de la filée de chars, je serre les dents je retiens mon souffle
La van passe, montée d'adrénaline, suis content d'être vivant

Ce matin au départ de Upsala un mélange de brume et de fumée des feux de forêts qui font rage dans le nord de l'Ontario. Des gens, pour la plupart autochtones, ont d'ailleurs été évacué


L'Anglais d'Angleterre que j'ai perdu de vue aujourd'hui et que je ne reverrais probablement pas. Son récit sur le site de crazy on bike (quelque chose du genre) je donne l'adresse plus tard








Lundi 18 juillet
Ignace / Upsala (camping)
Stats et utilitaire
Pédalé 108 km
Moy. de 24 km/h
Très chaud, léger vent d'ouest
Accotement à chier sur 30 km à l'est de Ignace ensuite ça s'améliore mais reste étroit. De nouveau nul à chier près de Upsala
Plat, moins côteux que les jours précédents mais les montées sont plus à pic
Montée de quelques km à l'ouest de UPsala
Ajoutez les vans de bois en longueur aux vans habituels

Potins et conseil du jour
-3000ième km aujourd'hui
-Plusieurs Québécois hier au camping de Ignace : des gens de Chibougamau, Québec et d'ailleurs
-Suis parti en même temps que l'anglais puis on ne s'est pas revu avant Upsala
Conseil du jour
Prenez une carte. Disons celle de l'Ontario. Situez 3 point noirs de même grosseur et dont la légende définit comme des communautés de moins de 5000 nabitants. Mettons que je suis passé aujourd'hui par ces 3 points anonymes sur la mappe : Ignace, English River, Upsala. Rien d'autres entre ces 3 points noirs sur la carte.
Et ben à Ignace j'ai compté 5 hotels/motels, 4 restaurants, 2 épiceries, 2 terrains de campings, une bonne 10aine de rues, et évalué à plusieurs centaines ses habitants. 50 km plus loin le même maudit point noir sur la carte comptait 3 maisons. Enfin Upsala 55 km plus comte 2 restaurants, 2 campings et 2 stations service.
Autrement dit aucun point d'eau et de ravitaillement entre Ignace et Upsala situé 108 km plus loin. Comprenez vous l'importance de l'eau pour moi par une journée avec un humidex de 33-35 quand tu pédales 6-7 heures de temps..........

p.s dsl pour les fautes et tournures de phrases mais je suis pressé par le temps et il s'agit souvent d'un premier jet avec relecture en diago...

6 commentaires:

Gomeux a dit…

Eh oh, y a pas de fautes ek les fautes.
J'en fait à l'années longue pis je croise pas des vans à longueurs de journée en bécyk.
D'ailleurs, je voudrait pas être plate, mais dans mon souvenir, cete route là est pas la plus généreuse en accotements...

manouche a dit…

Tu dois avoir le taux d'adrénaline au maxi, tu vis ben dangereusement!

É. a dit…

C'est de ça qu'il te parlait, presque à coup sûr !

É. a dit…

Et pis ton récit du passage de la van m'a crissé le cul sur le bout de mon fauteuil grave de chez grave. Ouh. Nous n'avons tellement pas notre place sur les routes, uhm !?

Un de ces jours… Fais une rando en Allemagne, mon cher, c'est comme de la tarte au chocolat.

gaétan a dit…

Merci pour le lien É.
Il parle de moi sur sur son site Simon Goodman. Le saligaud il a
pris des photos de ma tente et de mon vélo pendant que j'étais absent en plus de me prendre en phot par surprise hahaha c,était très tôt le matin pis j'avais pas dormi de la nuit à cause du foutu train qui passait près de ma tente.

Depuis mon départ de Vancouver les conducteurs de camions sont les plus respectueux de ma sécurité. S'ils jugent que ça va être trop "serré" à leur goût ils me klaxonnent "gentiment" . J'ai plus de problème avec les conducteurs de VUS et quelques tireux de roulottes....

É. a dit…

Ah ! Pareil pour moi. Ce sont les petits caïds en honda pimpée et les pashas en camping cars qui mettent le plus ma vie en danger.