dimanche 7 novembre 2010

Du temps que j'travaillais su'a track à maintenance of way

J'ai passé une partie de ma vie dans des camps le long de la voie ferrée en tant qu'opérateur à l'entretien de la voie ferrée d'une compagnie qui exploitait une mine de fer à 260 milles au nord de P-C.
Du printemps à l'automne je travaillais surtout dans les extra-gang n'ayant pas assez d'ancienneté pour être bien pépère sur une équipe de section ( 4 travailleurs + un contremaître).
Sur les extra-gangs (rail gang, tie gang, gage gang etc...)nous étions une 40aine de travailleurs et ce n'est que lorsque nous avons réussi à placer des hommes à nous à la tête de notre syndicat que nous avons cessé d'être 2 par chambre et avoir un horaire de 8 jours de travail de 10 heures et de 6 jours de congé au lieu du 10 jours de 8 heures pour 4 jours de congé. Tant qu'à être dans le bois, loin de la maison, c'était aussi bien de travailler un max pour un max de congé.
Sur les photos, il s'agit de la "ties gang". Pour éviter de payer du temps supplémentaires et pour travailler un maximum de temps, la compagnie nous déplaçait en hélicoptère Bell 212 matin et soir lorsque notre lieu de travail était éloigné du camp.
J'oublierai jamais cette époque.


3 commentaires:

manouche a dit…

c'est quand même une belle aventure à raconter plus tard à tes petits enfants...

É. a dit…

Wow. Raconte, Blais, raconte !

gaétan a dit…

;-) pourquoi pas. Tiens. Un épisode parmi tant d'autres.