mercredi 24 mars 2010

Restant de photos (19)

Tel quel dans le carnet de route
Samedi 13 juin
Rocky Harbor/Daniel's Harbor
Bennet Lodge $67
87 km moy de 16
Brume et vent du Nord en A.M
Soleil vent N-E en P.M
Sorti du camping en passant par le village.Phénomène optique avec montagnes dans le brouillard
Plat, longe la mer
Végétation complètement différente tourbière plaine et arbres laids et courts faisant parfois penser à des bonzaï
pêcheurs en chaloupe
Surpris par l'entrain de mes jambes malgré les rafales de vent de face et de côté qui m'ont poussé 2 fois au côté du chemin. La journée de congé à fait du bien
arrêt diner à l'entrée de Cow Head (table à picnic) même si mon permis du parc finissait à midi
Reste sur la 430 ne passerai pas par le village
Vieille asphalte passé Portland Creek
Plusieurs nouvelles haltes routières pour admirer les Table Mountain (?)
2km de gravel pour camping 2ième classe, choisis de continuer et prendre motel
Changer 2X de maillots, tente trempe besoin de chaleur après cette journée






Tirées de mon album Matapédia/St.Barbe en vélo
Photos prises à Rocky Harbor (T-N) et sur la 430 le 13 juin 2009
mood

Je veux, pour composer chastement mes églogues,
Coucher auprès du ciel, comme les astrologues,
En dessous des clochers, écouter en rêvant
Leurs hymnes solennels emportés par le vent.
Les deux mains au menton, du haut de ma mansarde,
Je verrai l'atelier qui chante et qui bavarde;
Les tuyaux, les clochers, ces mâts de la cité,
Et les grands ciels qui font rêver.

Comme il est doux, à travers les brumes,
de voir naître l'étoile

Les fleuves de charbon monter au firmament
Et la lune verser son pâle enchantement.
Je verrai les printemps, les étés, les automnes;
Et quand viendra l'hiver aux neiges monotones,
Je fermerai partout portières et volets
Pour bâtir dans la nuit mes féeriques palais.
Alors je rêverai des horizons bleuâtres,
Des jardins, des jets d'eau pleurant

Comme il est doux, à travers les brumes,
de voir naître l'étoile

Xalé bu guénné ba goor ni wax ak moom
Bu déllo dafay fookné adunabi dara tëwuko
Manmilé waarunaa manmilé jaxxlénaa
Boo xooléé adunabi nimu taaroo
Bu booba dinga xamné buurbi yalla moommii késsé la
Nga xool adunabi nimu taaroo
Bu booba dinga xamné buurbi yalla dara tëwuko
Xamal lala war té jëf lala war
Bu booba dinga xammé buurbi yalla moommii kessé la

Di piccë di ciééli ramatou
Mbâ léppë lumu mana doon
Bu sabbéé nga xamné nii la taaroo
Di yaayam di baayam di léép
Loo xamné maanaam warnakaa
Mana doon adunabi yaye nii la taaroo

Wo niila taaroo addunabi yow niila taaroo
Jautbii kaay séédé ngééma
Assamaan yaay séédé ngééma
Guisnaané yaaay séédé léénma
Tawbii kaay séésé léénma

12 commentaires:

piedssurterre a dit…

Gaétan, il n'y a pas que tes jambes qui ont de l'entrain! Me voilà, comment dire, toute ragaillardie !

gaétan a dit…

Bonne journée alors!

É. a dit…

Méchants restants, simonac !
:0)

gaétan a dit…

(^-^)

piedssurterre a dit…

((0-0))

gaétan a dit…

oIo
---

helenablue a dit…

Wouahou !!!

Caro et cie a dit…

La 3e photo est vraiment extraordinaire... Wow!!!! Tu l'avais montrée, mais ce fut un plaisir renouvelé d'en admirer la beauté...

Les arbres rabougris : stuckamores
Les tables mountains : des montagnes jaunes, sans végétations. En fait, il s'agit d'une couche géologique qui est remontée lors de mouvements techtoniques. Elles font le plaisir des géologues... (ceci est une explication vraiment vulgarisée..lol)

gaétan a dit…

Ce matin-là j'avais vraiment l'impression d'un matin d'automne.

Tu fais moins de blog Caro. L'enseignement ?

Caro et cie a dit…

Ouais... J'ai beaucoup moins de temps! Parfois, je pense ne garder que le blogue de voyages...

En plus, j'écris plus que j'ai jamais écrit... Disons que mon besoin est comblé...lol...

Éléonore a dit…

"Phénomène optique avec montagnes dans le brouillard" tu parles ! la troisième photo est superbe ! ce brouillard au pied des montagnes !

Éléonore a dit…

"Comme il est doux, à travers les brumes,de voir naître l'étoile"

Merci pour la toune de coloc, c'est trop bon, un indémodable !