samedi 19 octobre 2013

En différé Jour 13

6 a.m j'enfile mon condom à humeurs puis je passe la grille du huis clos  en poussant  mon chariot exterminateur dans le couloir à lentilles du Maudit où des monstres ont laissés un peu de morve de leur imaginaire sur les murs bétonnés des coulisses ça et là que je pulvérise sans faire comme si effacer ces coulisses ferait taire à mes oreilles les  cris des enfants martyrs. Je serre les dents.

4 commentaires:

manouche a dit…

Superbe texte , ami !

gaétan a dit…

Merci je me suis laissé délirer un peu.

Unknown a dit…

Wow!

Gomeux a dit…

C'était moi le "Wow".
RE-Wow!