jeudi 27 juin 2013

Pourquoi Harper brûlerait-il la bibliothèque....

...de l'Institut Maritime Maurice-Lamontagne (seule institut de recherche maritime francophone au Canada et basée dans la région de  Rimouski) quand il peut demander à ses sbires de jeter les livres en catimini dans un conteneur.

La nouvelle est ici : http://www.radio-canada.ca/regions/est-quebec/2013/06/27/004-livres-iml-conteneur.shtml et est presque passée inaperçue. La société d'état s'empressant d'empiler les nouvelles nouvelles par-dessus.
 Que le grand Cric me croque s'il n'y a pas de levée de bouclier des quelques allumés du coin du Bas St-Laurent.
Avec la prochaine  exploitation de pétrole dans le fleuve St-Laurent c'est pas bon pour les semblants de gouvernements au fédéral comme au provincial sensés  représenter le peuple que des scientifiques se mettent, par souci de droiture,  à ameuter la population sur les risques possibles d'une telle exploitation. Le pq s'est fait bien silencieux depuis l'annonce de la fermeture de la bibliothèque de l'Institut. Mais bon qui ça intéresse à part les bélugas, moi pis les quelques employés qui seront au mieux transférés? Ta gueule papi pis eurtourne pédaler.

Ajout de quelques liens:
ici  et

2 commentaires:

Gomeux a dit…

Ça me rend fou ce genre de nouvelle, mais ça, tu le savais déjà.
Rassure toi, je connais une gang de crinqués là-bas, contre l'exploitation du pétrole dans le fleuve et contre Harpeur. Ça va brasser.
J'espère.

Éric McComber a dit…

Pourtant, c'est bien, le pétrole. C'est grâce à ça qu'elle roule, l'économie, qu'ils roulent les citoyens, qu'ils roulent les peuples, qu'ils roulent la Terre entière. Un pétrole pour nous rouler tous.
My precious.
Avant le pétrole, la planète était plate.