mercredi 25 juillet 2012

Les chiens de garde du business as usual

Sont partout. Avec leur armée de chiens rapporteurs. Sont là qu'y watchent. Y en ont rien à foutre que le rejeton mongol de M. Pitou pis de Mme Minou fasse un carnage dans les écoles. Même  que ça fait leur affaire. Dans les écoles y apprennent à penser pis c'est pas bon pour les affaires. Ça fait qu'y watchent. Surtout ceux qui crient time out. Prennent tous les moyens pour les neutraliser ceux-là. Légaux pis pas. Sont partout. Surtout sur le net et dans la gazette. Dans les grosses chambres de commerce aussi. Y s'promènent avec leurs épouvantails au gré des gogos qu'ils épeurent. Y t'chient leurs sottises à plein écran plasma à coeur de jour. Y reste la rue. Y ont peur de la rue. Leur faudrait sortir les gros chars. Pis ça y oseront pas. Une fois octobre mais pas deux. Ça marcherait pas. Faut sortir dans la rue. Le plus grand nombre possible. Et promenons les chiens. Comme ils doivent l'être. Au bout d'une laisse.