mercredi 28 septembre 2011

Chiens, cochons pis moutons

Parait qu'y flotte un gros cochon au-dessus de Londres. Marketing, marketing. Z'auraient pu attendre le printemps prochain pour remixer leurs oeuvres. Ça m'aurait donné une belle photo, avec mon vélo de cyclotourisme en avant-plan. M'enfin!
Parce que ça ressemble à ça pour ma prochaine virée à vélo : Paris, Londres et Compostelle. Et Marjo y sera.
Si Nirvana a marqué une génération y a 20 ans moi j'ai la nostalgie de mon adolescence passée au son de Pink Floyd: Echoes, Dark side of de lune, Animals, Wish you were here....
Des poètes ces Floyd roses, des prophètes aussi de par-devers leur vision de la société d'aujourd'hui (à moins que rien n'ai changé depuis les années 70).

Attention âmes sensibles. Certaines scènes pourraient vous causer un malaise.

2 commentaires:

É. a dit…

J'ai rien compris au clip, mais tu m'as fait regretter de ne pas avoir tout racheté ça en CD way back when… 

McDoodle a dit…

J'ai eu un malaise en voyant les terres d'Écosse. Nostalgie perpétuelle.