mardi 12 octobre 2010

Ben coudon....


Nous retournions à la maison après la ronne de commissions à Sept-Iles. Ça faisait un moment que Marjo avait retiré le cellophane du livre de Sandra Gordon et le feuilletait.
- Pis ?
- Tu viens de le perdre! Tu te trouveras un autre livre en attendant que je lise celui-là....

8 commentaires:

Barbe blanche a dit…

Morale de l'histoire, "il vaut mieux enlever le cellophane sois même"...
Bonne lecture lorsque tu pourras remettre la main sur ton livre...

helenablue a dit…

Hum, miam, miam...

Yvan a dit…

:-)

Mistral a dit…

On savait que Marjo n'avait peur de rien, vu qu'elle t'aime depuis cent ans, mais remonter en voiture, ça donne toute la mesure de son guts!

Surtout que lire Gordon est le contraire de rien sentir...

Love,

C.

manouche a dit…

ta voiture est-elle- contemporaine de ton vélo "d'accueil" ??

s.gordon a dit…

Héhéohohoh...
Bises à vous deux.
;)

É. a dit…

:0)

Zoreilles a dit…

Just too bad pour toi, il faudra que t'attendes. D'un autre côté, ce sera agréable alors de discuter littérature avec elle puisqu'elle l'aura lu avant toi.