vendredi 2 avril 2010

Que le temps passe vite...




J'ai devant les césars, les princes, les géants
De la force debout sur l'amas des néants,
Devant tous ceux que l'homme adore, exècre, encense,
Devant les Jupiters de la toute-puissance,
Été quarante ans fier, indompté, triomphant ;
Et me voilà vaincu par un petit enfant.
Extrait de L'art d'être grand-père de Victor Hugo

5 commentaires:

helenablue a dit…

Wouahou! Félicitations grand-papa!

xx
Blue

Venise a dit…

Je serais vaincue moi aussi !

Zoreilles a dit…

Tu nous l'avais promis... Ben t'es de parole!

Quel magnifique petit bonhomme, y a de quoi fondre comme une guimauve au soleil.

Oui, le temps passe vite mais ces petits-là nous donnent un coup de jeune quand même.

piedssurterre a dit…

Les enfants de ses enfants, ça doit faire quelque chose ! Je n'ai pas ressenti ça encore... Mes grands ne sont pas vraiment pressés de devenir parents.
J'espère que ta jambe va et que tu ne souffres plus. Ton petit, il va pouvoir te faire un plâtre en couleurs !

Éléonore a dit…

Quelle belle "bouille" ce gamin ♥
Et ce poème est bien beau aussi :)